Avertir le modérateur

31 octobre 2006

Tomber à l'eau...

medium_couv.gif Lettre à S.

Ecrire a donc été pour vous une manière de renaissance : une co-naissance... Je crois qu'à un moment donné de sa vie, on se rend compte qu'un geste salvateur s'impose à soi pour continuer, ou faire une pause, du moins se retrouver, changer de regard sur soi


 et le monde.  

Je n'ai jamais guère été convaincu par le cliché ultra-rebattu qui consiste à voir l'activité d'écrire comme une psychothérapie ; ce qui fait que l'on se retrouve devant un psy (qu'il soit psychologue, psychiatre ou psychanalyste - même si ces trois démarches se distinguent dans leur méthode et leur but) est affaire de santé psychique nécessitant un tiers pour s'entendre, se comprendre, se rediriger. L'écriture, c'est un mouvement de soi vers soi sans autre médiation que la torture des mots : trouver le mot juste, réduire l'hiatus entre un mot et le sens recherché, creuser toujours plus la nuance, épurer la phrase pour qu'elle soit toujours plus simple. Pour enfin se délecter du plaisir de la fin, de la relecture, de la réécriture.  

La psychothérapie aide à se reconstruire là où l'écriture déconstruit, déstructure pour découvrir, créer du nouveau. A un moment donné de sa vie, il y a un besoin de faire, de bâtir, et si cela passe par la création c'est bien que l'art peut sauver. On croit toujours qu'il y a une gratuité dans l'art, cette gratuité a pourtant un prix, celui d'une vie mise en jeu par un bonhomme qui, en peignant un tableau, en écrivant une symphonie ou en alignant des mots les uns derrière les autres a fait acte de sauvegarde.  

J'aime bien ce que vous dites : tomber à l'eau et battre des pieds et des mains instinctivement. C'est donc aussi un devoir de trouver une nouvelle manière de respirer, de négocier son rapport au réel, à l'urgence de survivre. Ce qui fait qu'un homme se met à sa table de travail pour tenter de mettre en mots sa pensée, qu'il s'agisse d'une fiction ou d'une autobiographie, il me semble que c'est de l'ordre de l'intime le plus aigu, quelque chose qui touche à l'origine de soi, celle que l'on se doit à soi seul, ce moment où l'on décide d'assumer ce que l'on est ou ce que l'on choisit d'être.

S.D.

Dessin : Claude Simon.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu