Avertir le modérateur

16 novembre 2006

Vous n’écrivez plus ?

medium_Vous_n_ecrivez_plus.gif Heureuse idée que ce doux livre, qui vous pince le cœur, heureuse idée que ces pages signées Laurence Cossé qui, écrivain allant feuilleter les catalogues des maisons d’édition littéraire, s’est aperçu que nombre d’auteurs ont disparu après avoir publié un ou deux romans…  Alors elle a imaginé, Laurence Cossé, dans ce recueil de nouvelles, pourquoi ils n’ont plus écrit ces auteurs, ce qui, dans leur histoire, les a fait renoncer à l’écriture, du moins à la publication.


La première nouvelle, il faut aller la lire dans un troquet, à l’ombre du brouhaha de la rue et de ses passants, à la nuit tombée sous l’espiègle lumière des tables de bois, pour écouter la voix (qu’on imagine fine et minuscule) de cette jeune femme recevant un prix littéraire pour un roman qu’elle n’a pas écrit…

Des mots liés à la mort, au silence, à la foi qu’on a en votre écriture, à l’humiliation qu’il y a à comprendre que celui pour qui vous avez raturé des pages et des pages ne vous a pas lu… Car pourquoi, pour qui écrit-on ? Pour séduire son père, pour se venger des hommes qui ne nous ont pas aimés, pour soi, ou parce que quelqu'un croit en nous… Écrire dans le vain espoir de se racheter, ou, plus simplement, à ses moments perdus…

Chaque nouvelle dit une singularité, un secret, une folie vaincue. Écriture sage et troublante que celle de Laurence Cossé, d’une simplicité désarmante… On en voudrait d’autres, de ces courts textes qui parlent de la difficulté d’écrire et de ce qui nous y pousse. Grâces soient rendues à ces pages…

 

Stéphane Darnat

Laurence Cossé, Vous n’écrivez plus ?, nouvelles, Gallimard, 2006.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu