Avertir le modérateur

30 novembre 2006

Une minute et demie

 

On but, puis les accents joyeux du jazz appelèrent tout le monde sur la piste. On dansa de nouveau, George avec Iris, Stephen avec Ruth, Anthony avec Sandra.

La danse finie, ils se retrouvèrent tous autour de la table, bavardant et riant.


George réclama une minute d’attention :

— Il y a, dit-il, quelque chose que je voudrais vous demander à tous. Voici un an, à quelques jours près, nous nous trouvions ici ensemble, un certain soir qui fut marqué par un événement tragique. Je ne veux pas réveiller les vieilles tristesses d’hier, mais il me semble juste que Rosemary ne soit pas tout à fait oubliée. Je vais donc vous prier de boire avec moi à la mémoire de Rosemary…

Il prit son verre en main. Tout le monde l’imita. Les visages étaient des masques glacés.

George se leva et dit :

— Je bois au souvenir de Rosemary !

Portant les verres à leurs lèvres, il burent.

Et soudain, George chancela et s’écroula sur sa chaise. Ses mains, agitées de spasmes, labouraient son cou, essayant d’arracher son col. Son visage devint pourpre. Il étouffait…

Il lui fallut une minute et demie pour mourir.

Agatha Christie,Meurtre au champagne, vieille édition jaunie du "Masque", sentant bon l'odeur familière et unique des vieux livres d'antan, Librairie des Champs-Elysées, 1959, page 136.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu