Avertir le modérateur

26 juillet 2007

Dear Miss Marple...

 

 

medium_missmarple1.3.jpgUn silence… L’index interrogateur, ses yeux se lèvent, son cou se tend… De sa voix fluette elle susurre : « Oh mais que je suis bête, ce ne peut être que lui ! »

 

 

Lorsqu’en 1940 elle joue au théâtre Rendez-vous avec la mort dAgatha Christie, Joan Hickson a la surprise de voir l’auteur assister à la pièce et venir lui confier : « I hope one day you might play my dear Miss Marple. »

Quelque quarante ans plus tard, la comédienne exaucera ce vœu d’interpréter pour la télévision la célèbre vieille dame à l’œil vif et noblement discret, qui jamais ne manque de deviner qui est l’assassin…


 

La campagne anglaise, ses petits bourgs : un monde idyllique où s’est joué un meurtre entre deux tasses de thé. Distinction de velours et dignité derrière les masques fardés : il faut toute la splendeur joviale de cet œil papillonnant pour vous rappeler que le plus petit mesquin des faits divers ne cache jamais rien qu’un misérable petit tas de secrets.

Ces films sont aujourd’hui onctueusement désuets, mais on leur pardonne leur intrigue parfois un peu trop emberlificotée car le charme de Joan Hickson a quelque chose d’extra-ordinaire : elle vous prend, vous enlève dans un suspense qui vous égare et vous laisse bouche bée à l’heure de la révélation.

C’était le but, me direz-vous, mais se lasse-t-on jamais de s’être fait avoir ?…

 

medium_Miss_Marple.pngStéphane Darnat

 

Photographies : © DR

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu