Avertir le modérateur

20 septembre 2007

Du secret

A ses débuts, la psychanalyse s’est pensée comme une activité de détective. On peut lire en ce sens L’inquiétante étrangeté, étude qui porte sur l’hystérique (un secret inconnu que le sujet se cache à lui-même) et sur le criminel (un secret connu qu’il cache à tous).

La psychanalyse a dû inventer des astuces pour détecter l’inconscient, pour débusquer de l’insu, du latent dans le manifeste, pour le faire parler (Cf. : le premier cas de Dora). Il s’agirait d’une science de l’individuel : une sorte d’intuition du déchiffrement des signes.

Il y a du secret à l’insu du sujet. Nous cachons tous ce que nous ne savons pas cacher : idée d’un secret au cœur du sujet. Il faudrait dès lors repenser l’économie de ce qui se dit sur une articulation qui n’est plus « ce que le sujet veut dire » mais « ce que le sujet désire ».

 

Dominique Rabaté

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu