Avertir le modérateur

28 octobre 2006

Un homme, un vrai

Je ne me souviens pas de la première fois où j’y suis allé. J’avais dû hésiter parce que quelques semaines plus tôt en passant dans le quartier et en pensant que là, la nuit, des mecs se tripotaient entre les bagnoles, je m’étais tordu la cheville… Peut-être que je n’avais pas envie de goûter à ces plaisirs nocturnes ? Ou plutôt : je n’étais pas sûr d’y éprouver du plaisir. On n’est jamais vraiment fier de marcher la nuit sur le pavé humide en essayant vaguement de se faire croire qu’on résiste sans comprendre pourquoi à ce type d’envie…

Chaque fois, les mêmes mouvements : passer sur le pont et jeter un coup d’œil en contrebas, observer les ombres, contourner le bâtiment, descendre lentement l’escalier, faire une pause, avancer discrètement la tête et repérer, entre les voitures, un mec à genoux avec, sur sa nuque, une main qui l’active. Allumer une cigarette, prendre un air dégagé puis se faufiler entre les mecs.

Lire la suite

Les cow-boys, les Indiens, les chasseurs et sa mère

Le ciel, d’un mauve attachant, affiche une sérénité joviale et laisse deviner que le cliché de format carré date de la fin des années 70. L’homme sourit à peine à sa femme, qui prend la photo. Il doit avoir la trentaine, sa peau est lisse, il aurait presque l’air sage avec sa mèche de cheveux bruns tombant sur son front. Seul signe de sa dureté, de sa virilité (outre la gibecière kaki sur sa chemise marronasse aux manches relevées qui laissent apparaître de puissants avant-bras aux poils noirs sur sa peau mate) : sa moustache.

À l’ombre du noyer, le père, donc, tient en ses mains deux perdrix tandis qu’à ses côtés son garçon de huit ans lève maladroitement mais fièrement deux lièvres, sourire toutes dents dehors. À leurs pieds, la gueule ouverte et leur épaisse langue rose pendante, les chiens posent un regard perdu sur la verdure.

Hors champ : le cadet, assis en tailleur à l’ombre du cerisier, n’envie pas son aîné d’être initié à la chasse. Il sait qu’il n’appartiendra jamais à ce monde d’hommes aimant la détonation des cartouches, le vol interrompu d’un oiseau et la course des chiens hurlant. Il brosse les cheveux de son poupon, parle tout seul, regarde le ciel et, des heures durant, reste là, rêveur, le pouce dans la bouche.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu